28. août, 2017

La gelée royale

 

 

La gelée royale

 

Longtemps ignorée en tant que produit de la ruche a part entière, la gelée royale était pourtant déjà prisée des Egyptiens qui voyaient en elle l'élixir de jouvence des pharaons. Elle aurait figuré parmi les secrets de beauté de Cléopâtre. Quant au Chinois ils croyaient en ses vertus aphrodisiaques. Ainsi, au fil de l'histoire, ce produit associé à la croissance, à la souveraineté et à la longévité, s'est fait une place de choix. Mais il faut attendre le XX e siècle pour que la gelée royale commence à être étudiée et reconnue comme produit de la ruche.

 

Les abeilles « ouvrières » fabriquent la gelée. En effet, après avoir émergé de sa cellule, cette ouvrière se nourrit de pollen et de nectar durant les trois premiers jours de sa vie, afin de parfaire le développement de ses glandes hypopharyngiennes et mandibulaires situées dans sa tête. A partir du cinquième jour, les deux sécrétions combinées donnent la gelée royale.

 

La gelée est le festin royal pour une larve, mais aussi celui de la souveraineté de la ruche.

On trouve la gelée dans les cellules royales contenant les larves des futures reines, mais ces cellules sont peu nombreuses, puisqu'il ne peut y avoir qu'une seule reine par colonie.

 

La gelée est composée de : glucides, de protides, de lipides, de minéraux et oligoéléments (potassium, phosphore, sodium, calcium, magnésium, zinc, sélénium, cuivre, fer....), de vitamines hydrosolubles de groupe B. Des acides organiques, de l'acétylocholine.

 

La gelée royale est antioxydante, antibactérienne, antivirale, immuno-modulatrice, antifatigue etc....idéale pour les sportifs car elle ralentit la perte musculaire et oxygène les tissus..

 

Pour qui ? Pour les séniors, les étudiants, qui veulent garder leurs capacités cérébrales. Mais aussi, pour les malades d'alzheimer, car elle contient de l'acétylcholine, principal neurotransmetteur. La gelée permet la transmission de l'information entre deux neurones.Et pour tous ceux dont le taux d'immunité est faible, ceux qui ont du cholestérol et du diabéte.

 

Mais la gelée a quand même des contre-indications, notamment si vous êtes atteints de cancer notamment celui hormono-dépendant comme le cancer du sein, dont elle augmenterait la prolifération de cellules tumorales, chez les personnes allergiques aux produits de la ruche, les personnes souffrant d'asthme, ou d'eczéma atopique.

 

Conclusion, la gelée royale est une subsance merveilleuse, mais à utiliser avec précaution, toujours exigée une traçabilité garantie avant utilisation est une gage de qualité.

 

Source : « les produits de la ruche » « abeilles et fleurs »